08/05/2007

Le pain viennois.

 
A quoi me fait penser le pain viennois?
"A un goûter de dimanche hivernal", je réponds sans réfléchir.
Un dimanche hivernal, cotonneux, réveillé par un "4 heures", qui sent bon le chocolat chaud.
Quand je dis chocolat chaud, je ne parle pas de cacao fade et sans goût qu'on mélange rapidement avec du lait. Ah non!!!
Je parle du vrai chocolat, le tout noir, amer, qui mijote doucement dans la casserole, avec du lait et même de la crème.
Qui épaissit tout doucement, qui laisse des marques sur les lèvres...
Le pain viennois, accompagné de confiture, de miel, de Nutella, et même de beurre est une véritable fête.
Simplement grillé, accueillant une tranche de foie gras, on y pense pas toujours.
Mais là, bien sur, on se réveille et on oublie le chocolat épais, et le goûter dominical.


Remplir Son Chaudron : 


500g de farine - 200g d'eau - 10g de sel - 30g de sucre - 15g de levure de boulanger - 30g de lait en poudre - 100g de beurre pommade. Pépites de chocolat (pour les plus gourmands)  

La Formule Magique :

Sortir le beurre avant la préparation et le laisser ramollir à température ambiante. (je le sors la veille au soir, pour le lendemain matin) 
  Diluer la levure avec un peu d'eau prélevée sur les 200g. 
 Mélanger à la farine, le sel et le sucre. Ajouter à ce mélange, la levure diluée et le reste de l'eau. Incorporer ensuite le lait en poudre, et pétrir pour obtenir un pâte non collante. 
 Ajouter ensuite le beurre ramolli par petites quantités et éventuellement les pépites de chocolat. Lorsque la pâte est homogène, la couvrir et la laisser pousser° environ 50mns.  
Façonner ensuite (avec ces proportions je fais deux baguettes), inciser en diagonales et laisser de nouveau pousser (approximativement 1h15mns).


 Préchauffer le four 230°, dorer au jaune d'oeuf débattu avec un peu d'eau et de gros sel (un petite pincée). 
Recommencer l'opération. Le fait de dorer une seconde fois permet d'obtenir une belle dorure uniforme.
  
Enfourner pour une vingtaine de minutes. 

 Secrets de Sorcière : 


  Pour le conserver si par hasard il en reste je mets le pain viennois dans un sachet congélation et le repasse une dizaine de minutes dans un four tiède avant de le déguster.


Glossaire de la sorcellerie


 ° pousser : Faire lever et fermenter  une pâte levée (pâte à base de levure de boulanger)  . Autre terme utilisé  :"pointer".

° façonner :  donner une forme à une pâte levée; Autre terme utilisé :  "former"

2 commentaires:

  1. Miam que c'est bon ça!!!

    RépondreSupprimer
  2. j'aime bien tes introductions : courtes, humoristiques, interessantes, nostalgiques aussi...bravo.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.