23/08/2015

Monsieur Cuisine. ...la pâte brisée.






Et voilà les mirabelles qui annoncent la fin des vacances.
Lorsqu'elles arrivent sur les étals lorrains vers la seconde quinzaine d'août elles m'évoquent la préparation de la rentrée.
D'autant que cette année c'est tôt. ...le premier septembre.  La semaine prochaine... déjà!

N'ayant pas le temps de me plonger dans les confitures et ne courant pas non plus après je le suis contentée de quelques tartelettes.

Palmée un peu cette année j'ai tout de même fait l'effort de préparerune pâte brisée, faut pas abuser quand même!

Avec Monsieur Cuisine,  c'est l'affaire  de quelques secondes.

Si vous n'avez pas le fameux robot,  vous pouvez préparez celle de Christophe Felder,  elle est excellente.
 Évitez les pâtes achetées prêtes à rouler,  franchement une fois que l'on a pris l'habitude de manger celles faites maison, difficile de se rabattre sur celles du commerce bourrées de tout, et pas toujours au beurre.
Ça vaut vraiment la peine de se donner un peu de mal.

Remplir son Chaudron  :
Pour une tarte.

75 g de beurre  - 150 g de farine  type  55 - 1/2 cuillère à café de sel  - 50 g  d'eau tiède.

La Formule Magique :

Dans le bol du robot mettre le beurre en petits morceaux, le sel et la farine.
Actionner 2 fois 10 secondes vitesse turbo.
Racler.
Ajouter ensuite l'eau tiède petit à petit par l'orifice du bol en actionnant 20 secondes, vitesse 2.

Remettre le capuchon et actionner 20 secondes vitesse 3, puis 30 secondes vitesse 4.

Emballer ensuite la pâte dans un film alimentaire et laisser au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

Secrets de Sorcière :

Je conseille de tripler,  ou plus,  les doses afin de congeler afin d'en avoir toujours d'avance au congélateur.

Bave de Crapaud :

Cette recette ne vient pas d'un livre Thermomix, une amie ayant eu la visite d'une conseillère me la transmise,  je n'ai fait que l'adapter à Monsieur  Cuisine,  ce dernier ne disposant pas de la fonction pétrissage.

Quoi qu'il en soit, elle est très bien et se prête comme toutes les pâtes brisées aussi bien au salé qu'au sucré.






28/07/2015

Comme promis, les vrais cokies américains.


À votre avis qu'est ce qui différencie les cookies américains de nos cookies français?

En premier lieu , le sucre.  C'est le brown sugar et non le sucre de canne comme on pourrait le croire qui est utilisé. 
Ce sucre peu raffiné peut être remplacé par la vergeoise brune que l'on trouve partout en France ou bien par le sucre Muscovado que l'on peut acheter dans les épiceries fines ou les magasins bio.
Il apporte cette saveur particulière que le sucre de canne, plus discret n'apportera pas.

Ensuite,  l'utilisation du bicarbonate de soude;  il ne remplace pas notre levure chimique,  il la complète. 
Il permet aux biscuits de "pousser " en largeur alors que la levure chimique,  elle les fait "pousser " en  hauteur.

Pour le reste, les ingrédients sont des plus classiques. Le beurre,  lui, n'est pas salé.

De mon séjour à New York,  j'ai rapporté cette recette que j'ai trouvée  dans un magazine américain.  
Je n'y ai rien changé si ce n'est que la quantité des sucres que j'ai presque diminué de moitié. 

Remplir son Chaudron :

170 g de beurre mou - 170 g de vergeoise brune - 80 g de sucre semoule - 1 cuillère à café d'extrait de vanille  - 1 oeuf entier - 1 jaune d'oeuf - 1/2 cuillère à café de sel - 1/2 cuillère à café de levure chimique  - 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude - 260 g de farine  - pépites de chocolat noir  et  fruits secs à discrétion. 

La Formule Magique :

Fouetter le beurre et les sucres en pommade *.
Ajouter l'extrait de vanille et les oeufs.  Bien mélanger au fouet. 

Tamiser ensemble la farine,  le sel, le bicarbonate et la levure. 
Ajouter à l'appareil précédent pour obtenir une pâte homogène. 
Terminer par les pépites et éventuellement les fruits secs.  Mélanger alors à la cuillère en bois pour éviter de les briser.

Réserver un minimum de 20 minutes au froid afin que la pâte durcisse. 

Préchauffer le four à 170°.

Dresser les cookies sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé à l,aide d'une cuillère à café. 
Bien les espacer. 

Enfourner pour 15 minutes pas plus.

Les laisser bien refroidir avant de les ranger dans une boîte en fer où ils se conserveront parfaitement. 

 Langue de Vipère :

Ces cookies ont l'avantage d'être à la fois moelleux à l'intérieur et craquants à l'extérieur,  c'est pour cette raison que le temps de cuisson doit être surveillé.

Secrets de Sorcière :

Les fruits secs c'est ceux que vous aimez, attention en revanche si vous choisissez des noix, elles ont vite un goût amer si elles colorent un peu.  Il faut donc veiller à ce qu'elles soient bien en fermées dans la pâte.

Glossaire de la Sorcellerie

* en pommade : la préparation doit être souple et homogène comme une pommade.


23/07/2015

Une petite pause estivale et New Yorkaise.

Quel mois de juillet intense!
Quelques semaines de repos , un peu de boulot, voilà pourquoi je me fais plus rare sur le blog.

Tout d'abord, les vacances, et pas n'importe où.....10 jours à New York!

Inutile de vous dire que Mr Applemini et moi avons adoré.

Tout est surdimensionné! Les rues, le bruit, la taille des boissons, tout.....quoi!

Nous logions à Jersey City, (ville plutôt de "workers" comme on dit là-bas)  hôtel avec vue sur Manhattan, un vrai bonheur de tranquillité, loin de l'agitation et des sirènes! Car New York, lorsque l'on s'y balade, c'est comme à la télé!
Comme dans les films dirons nous! Du bruit, des taxis jaunes, des sirènes d'ambulances, de voitures de police et de camion de pompiers.

Mais étrangement, les gens sont beaucoup moins pressés et stressés qu'à Paris.
Dans le métro, personne ne se bouscule, et même sous une averse apocalyptique, personne ne cavale.
C'est assez surprenant.

Je n'ai pas oublié la propreté du métro; cela m'a vraiment surpris; aucune odeur nauséabonde comme à Paris où les gens sont souvent malpolis, inciviques et agressifs.


Quelques clichés pêle-mêle des endroits incontournables.

 Le Pont de Brooklyn, le World Trade Center,La Statue de la Liberté, et bien entendu Times Square où nous avons découvert le célèbre restaurant Bubba Gump du non moins célèbre film Forest Gump.
A noter que nous n'avons pas voulu y manger.
Une file d'attente longue comme un jour sans pain nous a fait hésiter.
De plus, avant d'accéder au restaurant nous passons par la boutique
Là, nous avons été harcelés par les vendeurs et vendeuses qui voulaient absolument nous vendre quelque chose. Cela nous a tellement saoulé que nous avons changé d'avis et avons quitté l'endroit  pour aller manger ailleurs.
Il faut savoir que c'est le seul magasin à New York où l'on nous a sauté dessus.
Dans les autres boutiques nous avons pu nous balader en toute quiétude.

Sinon, je conseille la visite au moins jusqu'au 86 ième étage de l'Empire State Building. Le prix peut paraitre un peu cher (32 $ par personne) mais cela en vaut réellement la peine. La vue est à couper le souffle!
Pour 20 $ par personne en plus, on peut monter encore plus haut.



 




 




L'Empire State Building.
Un petit tour aussi à China Town, assez dépaysant tout de même où je regrette de ne pas avoir pris de photos.
Des chauves souris séchées, des champignons étonnants, etc.... les étals regorgent de produits exotiques que je ne sais même pas nommer.

Après China Town, nous avons poussé jusqu'à Little Italy, quartier touchant China Town.

Là, je déconseille d'y aller; il y a bien d'autres endroits à New-York bien plus intéressants!
Des restaurants, des pizzerias, des restaurants, encore des restaurants....attrape touristes en plus!
Le seul endroit à visiter est le marché mais nous n'avons pas pris le temps d'y faire un petit tour.

Sinon, la visite de Central Park m'a ravie!
C'est un havre de paix où il fait bon flâner, se reposer.
Je comprends que ce Park ait autant de succès.
Nous avons eu même le chance de rencontrer une maman écureuil peu farouche.
La petite bestiole attendait des petits visiblement, vu son ventre rebondi. Elle est restée quelques minutes avec nous, à la recherche sûrement d'une gourmandise à grignoter.
Un autre parc moins connu mais très appréciable que je conseille Bryant Park; petit mais très agréable. Il s'y passe toujours quelque chose de gratuit, spectacles de danse, concerts, animations de toutes sortes.
Il y a même (comme dans beaucoup d'endroits à New York d'ailleurs) des bornes pour recharger les tablettes et les portables.
Ils sont organisés ces Américains!









Et puis pour finir, voici  les endroits où nous avons découvert la gastronomie américaine.
Je passe les traditionnels vendeurs de hot dog que nous avons testé bien sûr.
Très pratiques et rapides pour manger un petit quelque chose sur le pouce.

Un lieu  à visiter,  où nous sommes retournés plusieurs fois c'est Chelsea Market, très agréable où l'on peut manger de tout. Il y en a vraiment pour tous les goûts.
Monsieur a opté pour Lobster Place où l'on trouve des sushis et autres joyeusetés de la mer d'une fraicheur et d'une saveur incomparables.





Bec sucré, toujours à Chelsea Market, j'ai choisi de goûter les fameux cookies de Amy's Bread.
Je vous recommande vraiment d'y faire un petit tour. On a envie de tout manger!
Pour le salé, elle se défend bien aussi; sa foccacia était délicieuse.
L'adresse est réputée, elle le mérite. Je n'ai jamais mangé un cookie aussi bon....et enooorme!


A Times Square, endroit très connu pour le cheese cake :  Junior's.
Sa réputation, il ne la vole pas; je n'en n'ai pas goûté ailleurs, mais les siens, sont excellents! Je suis réconciliée avec cette pâtisserie.
De plus, l'endroit est très agréable, terrasse ou salle, c'est comme on veut, mais il y a parfois un peu d'attente.


 Et les hamburgers me direz vous?
Bah oui, l’Amérique, ce sont les hamburgers tout de même!
Nous fiant aux avis de nombreux internautes, nous avons opté pour Papaya Dog.
Très connu aussi, vous en trouverez plusieurs dans New York; ils sont visibles par leurs enseignes colorées. Ils proposent aussi de nombreux jus de fruits, notamment celui à la papaye, d'où le nom de l'enseigne.

Il y aussi les hamburgers de chez Shake Shak qui méritent que l'on s'y arrête.
Nous avons choisi celui de Madison Park mais cette enseigne est aussi à Brooklyn et dans d'autres quartiers. Vous ne pouvez pas vous tromper, une file d'attente allant du comptoir au trottoir vous indiquera que vous êtes à la bonne adresse, à toute heure de la journée, il y a du monde.
Nous nous sommes régalés; je dois reconnaître que très peu fan de steak haché, j'ai été séduite par leurs  hamburgers et leurs frites dentelées.

Nous avons également poussé jusqu'à Coney Island pour découvrir Luna Park. Parc d'attraction mythique où ont été tournés de nombreux films.


Un moment hors du temps où l'on a déjeuné chez Nathan's que l'on ne présente plus.
Installé depuis des lustres il propose une quantité impressionnante de plats à déguster sur place ou à emporter, là tout près au bord de la mer.
C'est même lui qui a instauré le concours du plus gros mangeur de hot dog. Concours qui avait lieu la semaine précédent notre voyage d'ailleurs.

Un peu avant, une petite halte au pays du sucre chez William's candy shop.
Guimauves et pommes d'amour au menu mais aussi barbes à  papa sous plastique!
Il faut absolument y faire un tour, même si la vendeuse n'est pas aimable!!




Et puis j'ai découvert une pâtisserie que je ne connaissais pas, visiblement très réputée à New York : le cannolli.
C'est un cigare de pâte frite garni de crème à la ricotta.
Alors là, même la gourmande que je suis n'a pas trop aimé.
Pourtant nous nous sommes rendus à une adresse réputée : Rocco's à Greenwich Village.
Je n'ai pas aimé car j'ai trouvé ce gâteau très lourd à la limite de l'indigeste.
Nous avions choisi ceux enrobés de chocolat et des nature mais ni l'un ni l'autre ne nous ont plu.

Je regrette de ne pas avoir choisi autre chose dans cette pâtisserie car tout était très appétissant.

Mais après avoir dégusté un cannolli, plus rien d'autre ne faisait envie.


 Sinon, évidemment, les fameux muffins et brownies que j'ai appréciés.





















Une  pâtisserie que je n'ai pas goûtée, le cup cake. Pourtant j'en ai croisé!!!
Ce sera pour la prochaine fois.....


Voilà, un petit billet qui vous a fait voyager avec moi.
 Je ne vous ai pas tout raconté, il manque le feu d'artifice du 4 juillet, le mojito au Sky Bar, la dégustation d'un cocktail dans un fameux Speakeasy, Grand Central, la 5Ième avenue à vélo....... et encore bien d'autres choses qui feront l'objet d'un autre article.

En attendant , je file au boulot et je vous promet pour la prochaine fois une recette de cookies américains.

15/06/2015

Rillettes de thon à l'estragon.


Je ne mange pas de poisson, ni de fruits de mer, ni de crustacés.... sauf...le poisson pané, le saumon fumé, les moules marinières et le thon en boite.

Le thon en boite, ça parait tout simple, mais avec un peu d'imagination on peut préparer des trucs sensationnels.
L’indétrônable tarte au thon , les bouchées au thon pour l'apéritif et ces rillettes de thon que m'a fait découvrir Anne Lise à la fête des voisins.

C'est une recette de Cyril Lignac, facile et rapide à préparer; idéale pour un pique-nique, un apéritif, ou en entrée improvisée.

Remplir son Chaudron :
 350 g de thon au naturel (en conserve) - 2 petits suisses - 2 cuillères à soupe de crème fraiche - 1 cuillère à soupe de moutarde - le jus d'un demi citron- 3cuillères à soupe d'estragon frais ciselé - sel et poivre.

La Formule Magique :

Égoutter le thon.
Dans un saladier le mélanger à la fourchette avec les petits suisses, la crème fraiche, la moutarde et le jus de citron. Bien mélanger.
Ajouter deux cuillères à soupe d'estragon (la troisième sera utilisée pour le service).
Saler,  poivrer, mélanger bien, rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Débarrasser dans un bocal, saupoudrer* de l'estragon restant et réserver au réfrigérateur jusqu'au service.

Servir sur pain toasté éventuellement frotté à l'ail.

Secrets de Sorcière :

* on peut également garder l'estragon pour en saupoudrer les toasts au moment de les déguster.
La recette s'adapte à d'autres aromates tels que  l'aneth, le romarin, la ciboulette. C'est suivant les goûts de chacun.
La crème fraiche entrant dans la composition de ces rillettes ne permet pas une conservation longue, même au froid; on peut si l'on n'est pas nombreux à table diviser les proportions par deux pour une plus petite quantité.

14/06/2015

Salade Marocaine


Ceux qui me suivent un peu sur ce blog savent combien j'aime la cuisine orientale.
Sucrée bien sûr mais aussi salée.

C'est une gastronomie riche en épices et aromates  qui depuis quelques années maintenant en France  sont faciles à  trouver; ce qui n'est pas toujours évident lorsque l'on veut préparer des plats exotiques.

Bien entendu je profite toujours de mes séjours marocains pour constituer mon stock d'épices et en faire profiter mes amis. Mais lorsqu'il m'arrive de manquer de tel ou tel produit j'évite de l'acheter en supermarché où ils sont  chers et de moindre qualité.
Je privilégie les épiceries maghrébines où je trouve de tout à des prix défiants toute concurrence.

Pour le prix d'un flacon insipide de chez Ducros je ressors de la boutique  avec une gamme variée de produits de meilleure qualité et avec en prime les  conseils de l'épicier.

Je vous propose aujourd'hui une salade qui fait l'unanimité à ma table et tombe à point nommé en cette période estivale qui s'annonce.
Les quantités sont données de façon empirique, point de balance. On prépare,  on goûte,  on rectifie, on adapte à ses goûts  et aux légumes de saison.




Remplir son Chaudron :

1 petite boîte de maïs  - 2 tomates - 1 oignon rouge (ou autre) - 1/4 de poivron vert - 1/4 de poivron orange *  - quelques radis  - 1 carotte - 1 petite  courgette - 2 concombres *** - 1 petite gousse d'ail - le jus d'un citron jaune** - le jus d'un citron vert - huile d'olive à discrétion -  1 cuillère à café de cumin - sel - poivre - quelques feuilles de menthe fraîches.

La formule Magique :

Couper tous les légumes en brunoise sauf les concombres, ainsi que l'oignon et les mettre dans un saladier. Ajouter le maïs égoutté.

Arroser d'un  peu de jus de deux citrons et d'un filet d'huile d'olive.
Saler, poiver, saupoudrer de cumin. Bien mélanger.
Écraser la gousse d'ail, la hacher, et l'ajouter.
Goûter et rectifier l'assaisonnement selon votre goût. Mettre plus ou moins  de jus de citron pour plus ou moins d'acidité.

Découper les concombres en gros tronçons après les avoir épluchés .  Enlever les pépins à la petite cuillère,  les creuser afin de pouvoir les remplir plus tard .
Réserver au frais.

Un peu avant de servir ciseler les feuilles de menthe, (en réserver éventuellement pour la présentation) et les ajouter à la salade.

Remplir les tronçons de  concombre de salade, et les saupoudrer de menthe ciselée avant de servir.

Si il reste de la salade la servir à côté.


Secrets de  Sorcière :

* on peut choisir d'autres couleurs bien entendu. Cela ne changera pas grand chose gustativement. Il en est de même pour l'oignon. Mais il est vrai que l'oignon rouge est plus doux.

** on peut également ne mettre que du citron jaune ou que du citron vert,  question de goût.

Pour ceux qui n'apprécient pas le concombre il est possible de servir cette salade dans des troncons de courgettes (comme sur la photo), en revanche inutile de l'éplucher.
Les quantités sont approximativement pour 8 troncons de concombre, cela dépend de la taille de ces derniers.

Vous pouvez aussi servir cette entrée en saladier. A ce moment là ne prendre qu'un seul concombre et le découper en brunoise pour l'ajouter à la salade.



08/06/2015

Monsieur Cuisine....les glaces au yaourt et aux fruits.




L'été s'est enfin installé.
Et lorsque l'on évoque l'été, viennent les recettes fraiches, les grillades et les incontournables glaces.

Toutes celles qui disposent d'un Thermomix sont unanimes : les glaces faites avec ce robot sont parfaites.
Surtout si on les consomme dés la sortie du robot.

Pour mon  premier essai avec Monsieur Cuisine, je suis plutôt satisfaite.

Une recette légère, rapide et délicieuse qui va me permettre de régaler ma famille avec des fruits de saison et un simple yaourt durant toute l'année. Car les glaces on en mange à toutes les saisons.

En plus, avantage non négligeable, cette version est très très peu calorique. Pas d'oeuf, pas de crème, peu de sucre..... le bonheur pour celles et ceux qui ont l’œil sur la balance.



Remplir son Chaudron :

500 g de fraises congelées - 2 yaourts nature sucrés - 60 g de sucre en poudre.

La Formule Magique :

Mixer d'abord le sucre en poudre, 20 secondes Vitesse 10. Puis trois fois 10 seconde Vitesse Turbo.

Ajouter dans le bol les fraises congelées. Mixer 6 fois 10 secondes Vitesse turbo, racler.
Mixer à nouveau 10 seconde Vitesse 10, racler à nouveau.

Installer le fouet.
Ajouter les deux yaourts nature, Actionner 20 secondes Vitesse 3. Racler et recommencer éventuellement l'opération si la préparation n'est pas homogène.

Consommer de suite ou mettre au congélateur pour déguster ultérieurement.

Secrets de Sorcière :

Bien entendu cette recette s'adapte à tous les fruits, il faut juste penser à les congeler quelques heures avant de les utiliser.

La recette initiale donnait un yaourt pour 500 g de fruits mais je trouvais que la saveur du yaourt était masquée par les fraises, j'ai donc ajouté un yaourt supplémentaire à la recette.

Comme toutes les glaces maison,  elle sera un peu dure si vous ne la mangez pzs de suite,  ou si vous en faites plus pour la stocker.  Pour l'apprécier à sa juste valeur,  la sortir une petite dizaine de minutes avant de la déguster et éventuellement pour faire des boules.


02/06/2015

Monsieur Cuisine. .. les filets de poisson à la tomate en trente minutes sans rien faire!





Ahhh que  c'est bon de laisser bosser les autres!

Si Monsieur Cuisine a bien une qualité, c'est celle de faire quand nous on ne fait rien...ou presque  si comme moi vous êtes quelqu'un d'agité.

On met tout dans le robot,  il bosse et..... A TAAAABLEUUUHH!

Il est évident que pour les plats mijotés je préfère de loin mes casseroles et cocottes classiques mais pour la cuisson vapeur par exemple,  il est parfait.

Un exemple que l'on peut varier à l'infini c'est la recette qui suit.
Double avantage,  facile à réaliser,  elle est également très diététique.

Remplir son Chaudron
pour 2 personnes

1 petite boîte de tomates pelées  (ou des fraîches si c'est la saison) - 1 gobelet (celui du couvercle de Monsieur Cuisine )  d'huile d'olive - 1 gousse d'ail  - 2 beaux filets de poisson au choix - sel - poivre  - persil.

La Formule Magique

Mettre dans le bol du robot les les tomates et leur jus ainsi que la gousse d'ail épluchée et du persil.
Mixer 6 secondes, vitesse 4. Racler.
Mettre le fouet.
Ajouter l'huile d'olive, saler et poivrer.
Installer le plateau vapeur et poser les filets de poisson, saler,  poivrer,  saupoudrer de peluches de persil.

Faire cuire 25 minutes, 90°, vitesse  1.

Vérifier la cuisson,  prolonger éventuellement de quelques minutes.

Goûter la sauce et rectifier si nécessaire.

Servir accompagné de riz blanc ou de pommes de terre cuites à l'eau nappés de la sauce tomate.



18/05/2015

Tombée d'épinards et filets de poisson au fromage ail et fines herbes en feuilletés ou Feuilletés aux épinards, filets de poisson et Tartare...C'est moins glamour comme titre, et ça veut dire la même chose!

Vous pouvez chercher dans tout le blog....point de recette d'épinards!

Je n'aime pas trop ces légumes alors j'en ai fait une seule fois dans ma vie et encore ce n'était pas pour moi.
Mon fils était tout petit et en bonne maman que j'étais, que je suis toujours, je m'étais donné du mal à lui cuisiner une tonne d'épinards frais pour en fin de compte lui servir une minuscule purée vu que les épinards hein.....comme dirait l'autre, ça réduit et pas qu'un peu!

Donc cela fait exactement 22 ans que je n'ai pas croisé un épinard dans ma cuisine.... Nann, je mens car je les aime crus et en salade. Donc, rectification : cela fait exactement 22 ans que je n'ai pas croisé un épinard cuit dans ma cuisine.....nuance!

...Et puis il y a quelques jours, ma patronne me ramène des achats un sachet d'épinards et 4 kilos de fraises qui étaient en promotion chez son grossiste.
Il faut vous préciser que je travaille de temps en temps à l'épicerie de mon village et cela a quelques avantages. Outre le fait de jouer à la marchande "en vrai", j'ai souvent des avantages en nature.

Bon, les fraises, j'ai dit ok tout de suite, mais les épinards......comme un cadeau ça ne se refuse pas et comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis j'ai cherché et trouvé  un moyen de les cuisiner pour qu'ils plaisent à toute la famille.

Et bien, je n'ai pas changé d'avis, je n'apprécie toujours pas les épinards.
En revanche Monsieur Applemini lui, m'a suggéré d'en faire plus souvent.

Remplir son Chaudron:
pour 4 feuilletés de petite taille

200 g de pâte feuilletée - 1 saladier d'épinards crus (je n'ai pas pesé) - 2 filets de poisson blanc -1 filet d'huile d'olive - 1 gousse d'ail  - 2 carrés de fromages ail et fines herbes (type Tartare)  sel - poivre - 1 jaune d’œuf pour la dorure.

La Formule Magique:

Préparer les épinards : ôter la queue, ne garder que les feuilles et les passer sous l'eau pour les laver. Les essuyer délicatement dans un torchon.

Hacher la gousse d'ail.
Les faire suer° à la poêle dans un filet d'huile d'olive.

Lorsqu'ils ont bien réduit saler, poivrer, ajouter l'ail. Bien mélanger
Les laisser ensuite égoutter dans une passoire afin qu'ils rendent un maximum de jus.

Préchauffer le four à 200°.

Faire cuire les filets de poisson à la poêle également, les laisser refroidir.

Pendant ce temps, étaler la pâte feuilletée, découper des carrés ou des rectangles.

Déposer sur chaque morceau de pâte un peu d'épinards, un morceau de filet de poisson et une moitié de Tartare.
Refermer, souder° .
Dorer au jaune d’œuf.

Enfourner et laisser cuire jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

Servir les feuilletés chauds éventuellement accompagnés d'une salade.

Secrets de Sorcière :

Les proportions sont empiriques, à vous d'adapter selon votre appétit.

La recette peut se décliner sans poisson, on remplacera alors les filets par du jambon par exemple.
Le fromage peut être différent aussi, chèvre, bleu, roquefort.

On peut également accompagner les feuilletés d'une crème - ciboulette parfumée à l'ail pour rester dans le thème.

Pour l'apéritif il est possible de réaliser ces feuilletés, les faire plus petits.

Bave de Crapaud :

Contrairement à ce que je pensais, les feuilletés sont loin d'être secs ou étouffants. Les épinards apportent un moelleux incontestable.


Glossaire de la Sorcellerie :

° Faire suer :  Cuire un légume dans un corps gras (beurre, huile, ) sur feu doux pour éliminer l'eau qu'il contient).

° Souder : coller les bords de la pâte.


15/05/2015

Monsieur Cuisine...la confiture de fraise ou de fraises?



Je ne suis pas mauvaise en français, même si avec le temps, j'ai oublié certaines règles copiées pourtant des dizaines de fois à l'école.

Je ne sais jamais par exemple, si avec "confiture de" on doit accorder au singulier ou pluriel.
Dans ma logique, il faut plein de fraises pour faire de la confiture, donc c'est pluriel. Mais.....si "fraise" finalement est générique, le singulier est approprié.

On peut toujours louvoyer et intituler "confiture à la fraise", mais c'est moins joli et à écrire et à prononcer.
Il m'arrive même, alors là, c'est encore plus simple, d'indiquer juste le fruit. Car un pot de confiture, c'est tout de même reconnaissable, bon, après, évidemment, il peut s'agir de gelée...
Le mieux en fait est de les ranger par catégorie dans le placard, mais il faut que je sois la seule à y farfouiller, sinon le reste de la famille a vite fait de tout déranger!

Alors j'ai fait quelques recherches et visiblement, le pluriel est recommandé, mais le singulier est autorisé.
Dans le cadre des confitures...après vient le problème avec "jus", "sirop" par exemple ou visiblement, là on met plus volontiers le singulier.

Bon, si vous voulez en savoir d'avantage, je vous envoie ici où votre lanterne pourra être éclairée. Car au départ le sujet de cet article n'était pas la grammaire et l'orthographe.

Sinon, à part la grammaire, un autre problème se pose à  moi lorsque je fais des confitures...les étiquettes. J'adore les jolies étiquettes.
Suivant mon humeur, le temps que j'ai à leur consacrer et surtout en fonction de l'imprimante (ça c'est encore un autre sujet, elle ne fonctionne jamais quand j'en ai besoin) je ma balade sur le Net à la recherche de L'Etiquette...heu...gratuite, cela va sans dire!
Au hasard de mes pérégrinations je suis arrivée chez Prunelle et Bigoudi où j'en ai trouvé de très jolies, vintage à souhait.

Sinon, la confiture....parce que au départ, ce billet lui était consacrée.
Alors, la confiture en principe je la fait dans ma bassine , bonne vieille méthode qui a fait ses preuves.

Mais...après avoir essayé à la machine à pain, méthode qui ne m'a pas vraiment convaincue car la confiture n'était pas assez cuite, donc, ne s'est pas conservée comme il se doit, me voilà repartie à vouloir tester Monsieur Cuisine.

J'entends déjà d'ici votre question : pourquoi changer lorsque l'on est satisfait d'une méthode?
Et je réponds : "parce que"!
Parce que ma patronne m'a offert 4 kg de fraises ne pouvant attendre, parce que je n'avais pas le temps de surveiller une cuisson classique, parce que Monsieur Cuisine....faut bien qu'y bosse!



Remplir son Chaudron

200 g de fraises lavées, équeutées et coupées en morceaux* - 150 g de sucre semoule - 1 cuillère à soupe de jus de citron.

La Formule Magique :

Mettre les fraises, le sucre et le jus de citron dans le bol du robot.
Ne pas mettre le capuchon.
Choisir vitesse 1**, température 100°, 60 minutes.

Lorsque le programme est terminé, prolonger la cuisson de 15 minutes, 100°, vitesse 1 

Mettre aussitôt en pots, fermer et retourner*** les pots jusqu'à refroidissement complet.

Secrets de Sorcière :

* c'est un choix de ma part car je n'aime pas retrouver de gros morceaux dans les confitures, mais vous pouvez les mettre entière, cela ne change rien à la cuisson.

** si vous préférez une confiture plus lisse choisissez la vitesse 2, le robot mixera les fraises. A la fin de la cuisson vous pouvez aussi augmenter la vitesse pour ne plus avoir de morceaux du tout

*** ce processus permet de faire le vide d'air dans les pots de confiture, une étanchéité parfaite qui prolonge le temps de conservation.

Si vous désirez en cuire un  peu plus, je vous conseille de poser le panier de cuisson du riz sur le couvercle du bol afin d'éviter les éclaboussures. Pour de petites quantités comme ici 400 g ce n'est pas utile.

Cuite de cette manière, je trouve que la confiture est un peu liquide. Après, on peut éventuellement prolonger la cuisson.Cela dépend également de vos goûts, si vous préférez une texture plus ou moins ferme.

Langue de Vipère :

Cette méthode de cuisson a de nombreux avantages : ne pas surveiller la cuisson, pouvoir faire de petites quantités, et la couleur des confitures est parfaite.
L'inconvénient est que c'est plus long avec Monsieur Cuisine et les quantités à cuire sont petites.

En ce qui concerne la cuisson, je ne suis pas très sûre qu'elle soit parfaite; à mon avis, cette méthode permet certes d'avoir une jolie couleur mais la durée de conservation doit être moindre. Je ne pourrai le savoir que dans quelques mois, si mes pots ne sont pas dévorés d'ici là.

10/05/2015

Khobs Dar (pains maison marocains) farcis au poulet.


Un peu d'évasion et de soleil avec cette recette qui sent bon le Maghreb.
Dans la  gastronomie marocaine le pain a une grande importance.
A Marrakech j'ai pu voir que de nombreuses familles  apportent encore leur pain à cuire au boulanger du quartier qui utilise  un four à bois.

J'ai eu la chance d'être invitée à visiter un fournil et qu'elle ne fut pas ma surprise en découvrant l'installation plutôt sommaire.
Quelques étagère pour poser les plaques de pains,  du bois pour le feu et le four eN pierre.

Le boulanger a été adorable après la visite il m'a offert des pains tout chauds.

Pour en revenir à la recette, elle se fait en plusieurs étapes : la farce et le poulet puis le pain.



Remplir son Chaudron pour la farce et le poulet:

6 filets de poulets* - 16 CS ° d'huile d'olive . - 2 gousses d'ail - le jus d'un citron jaune - 400 g de pois chiches égouttés en conserve - 2 CS de concentré de tomates  - 3 tomates - parika - cumin en poudre - ras el hanout jaune - un petit oignon  - sel et poivre.

La Formule Magique  :

Découper les filets de poulet en fines lamelles et les faire mariner dans 8 CS d'huile d'olive avec un peu de ras el hanout. Filmer et réserver °au frais.

Hacher l'ail et l'oignon. Réserver°.

Faire chauffer les pois chiches dans leur jus, les égoutter et les mixer pour obtenir une purée.
À cette purée, ajouter l'ail et l'oignon hachés,  les 8 CS d'huile restantes, le jus de citron, du ras el hanout,  du cumin, saler et poivrer.  Bien mélanger le tout.
Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.
Laisser en attente.

Faire cuire le poulet avec un peu d'huile de la marinade , saler et poivrer.
Laisser en attente au frais dans la poêle.


Remplir son Chaudron pour le pain:
(Pour une douzaine de pains)

750 g de farine - 500 g d'eau - 20 g de levure de boulanger  - 3 cs *d'huile d'olive - 12 g de sel.

Mélanger la farine et le sel.

Dans la cuve du robot mettre la farine, verser l'eau puis l'huile d'olive tout en pétrissant.
Terminer par la levure.
Pétrir 15 minutes. La pâte doit être homogène et former une boule.
La couvrir d'un torchon et laisser lever 1h00 près d'une source de chaleur à l'abri des courants d'air.

Au bout d'une heure, détailler la pâte en morceaux de 130g et bouler°.

Poser les boules de pain au fur et à mesure de leur confection sur une tôle couverte de papier sulfurisé généreusement fariné.

Laisser à nouveau gonfler 3/4 d'heure environ.  La pâte lorqu'on appuie dessus avec le doigt doit revenir à sa place.

Préchauffer le four à 250° et mettre à l'intérieur une seconde plaque garnie de papier sulfurisé également.

Former ensuite des galettes avec un rouleau à pâtisserie en étendant chaque boule sur 5 à 8 mm d'épaisseur.
Vaporiser de l'eau sur chaque galette au pulvérisateur.

Faire cuire les pains 3 par 3 une douzaine de minutes.

Elles doivent être dorées.

D'un coup de Baguette Magique,  le dressage :

Lorsque les pains sont presque cuits, réchauffer la farce et le poulet.
La farce au micro ondes et le poulet à la poêle.

Sortir les pains du four, les ouvrir au couteau et les garnir de farce et de poulet et terminer par des rondelles de tomates.

Servir de suite pour éviter qu'ils refroidissent.




Secrets de Sorcière :

* la quantité dépend de la taille des filets et de la  quantité que l'on veut mettre dans chaque pain.

Ce repas demande un peu d'organisation si l'on veut servir les pains dès la fin de leur cuisson.
Mais il est tout à fait possible de faire les pains d'abord et de les réchauffer une fois garnis.
Il suffira alors de les emballer dans une feuille d'aluminium et de les passer au four avec à leur côté un petit bol d'eau pour éviter le dessèchement.

Les proportions sont donnés à titre indicatif tout dépend de la quantité de farce et de poulet que l'on met dans les pain, si il y a tropde pains ils se congélent sans problème.
Glossaire de la Sorcellerie :

° CS : cuillère à soupe.
° filmer : mettre en attente.
° bouler : former des boules.


04/05/2015

Il n'y a pas que le royal baby à c't'heure...dans ma vie en tous les cas!



Bon....faut que je vous narre ma dernière aventure féline car elle vaut son besant de croquettes!

Il y a quelques années une famille possédant des chats est venue s'installer dans la maison mitoyenne de la notre.
 Leurs chats n'étant pas timides et comme nous n'étions pas des sauvages nous les laissions volontiers squatter chez nous.

Entre temps la famille a déménagé à quelques rues et les félins ont continué à venir nous rendre visite,  notamment une petite minette prénommée Poupoune.
Cette chatte particulièrement bien élevée, sachant que l'on n'arrive pas chez les gens les papattes vides nous ramène souvent souris ou oiseaux,  vivants ou morts....c'est selon......

Et Poupoune a grandi et comme il est de bon ton chez les félins à la campagne, a rencontré le loup et s'est retrouvé plusieurs fois enceinte.
A chaque nouvelle grossesse, elle restait de plus en plus longtemps à la maison.
D'ailleurs un bon nombre de mes amis facebookiens ont eu la chance d'adopter un de ses petits.

En mars dernier, Poupoune qui a, il faut le reconnaître,  la cuisse plutôt légère  (mais ça elle le tient de sa mère que j'ai bien connue. ...si...si...je vous jure ) se retrouve à nouveau avec des chatons dans le tiroir....enceinte jusqu'aux moustaches. ...

Mercredi dernier,  un matin où j'avais de la visite et apprenant les aventures rocambolesques d'une amie (ça pourrait faire également l'objet d'une histoire mais là n'est pas le sujet ) j'avoue ne pas avoir fait attention au comportement étrange de la petite minette.

Et  là vous vous doutez sûrement de la frottée,  comme ont dit par chez moi,  voilà que Poupoune décide de mettre au monde sa portée dans le lit de mon fils....émotions. ... couettes blanches .....elle donne naissance à trois bébés.

On la laisse se remettre de ses émotions et en fin d'après midi sa maîtresse rapatrie la petite famille chez elle.

Le lendemain matin, le jeudi donc, alors que je bullais sur mon canapé, ca tambourine au carreau....et je vois la fameuse Poupoune avec ce que je crois être une grosse souris.
Naive, je pense qu'elle n'a pas perdu de temps pour me remercier.
Je m'approche pour lui ouvrir et là. ..stupéfaction. ...nom d'un ptit bonhomme ....ce n'est pas un rongeur qu'elle tient dans sa gueule mais... un petit  chaton tout roux....

Là j'y crois pas......

Elle a filé l'installer dans un placard, que la maline avait préparé depuis quelques jours sans que je m'en rende compte. Je le retrouvais sans arrêt la porte ouverte, vidé de quelques chiffons ....mais je croyais que c'etait les lapines qui mettaient le souk.

Re-déménagement de la mère et l'enfant mais inquiétude de la propriétaire car Poupoune pour nous présenter le bébé est passée par le balcon et a sauté je ne sais combien de mètres.
De plus, pour une raison qui n'appartient qu'à elle refusait de s'occuper du reste de la portée.

Donc, prises de solutions, radicales et sans appel : enfermement de la mère volage, même la porte du balcon qu'elle n'avait jamais franchi.

Mais la petite minette n'avait pas fini de nous surprendre....
....le jeudi soir elle a mis au monde un quatrième bébé,  en pleine forme. Soit 36 heures après la naissance des trois premiers!

Pour finir tout est rentré dans l'ordre, elle est revenue nous faire un petit coucou hier, 5 minutes; le temps de faire le tour de la maison, saluer les lapines, boire un coup dans l'aquarium et de retourner s'occuper de sa couvée.

Sacrée histoire hein?

Si vous voulez adopter un petit chat de la mère aventurière sachez que trois sont dispos, deux roux et un tigré gris et blanc....le tigré blanc je le prendrais volontiers mais Presque Mari est intraitable.

Quand on y réfléchit il n'a pas vraiment tort puisque la chatte de la voisine est un petit petit peu à nous avec tous les avantages sans les inconvénients... ou presque! !






30/04/2015

Monsieur Cuisine...les oranges givrées.







Ahh les oranges givrées!!
Toute mon enfance!

Je vous parle d'un temps.....où lorsque l'on allait (rarement) au restaurant avec mes parents la carte des desserts était plutôt restreinte, enfin surtout celle des glaces.

Je me souviens parfaitement des Mystères, pralinés mais à l'époque je ne courrais pas après le pralin.
Il y avait parfois les Parfaits, le choix était simple : vanille et chocolat.
Et les traditionnels citrons et oranges givrés.

J'adorais leur présentation, mais je n'aimais pas les manger, il fallait tenir le fruits qui me glaçait les mains! Et oui, petite nature!!!

Vous pouvez également préparer des fruits givrés sans robot, la recette de Christophe Felder que j'ai publiée est ici.

Remplir son Chaudron :

2 oranges - 1 blanc d’œuf - le jus d'un demi citron - 75 g de sucre.

La Formule Magique :

Découper le sommet des oranges.
Retirer la pulpe à avec si vous en avez un un couteau à pamplemousse.
Mettre l'orange vidée et son chapeau au congélateur.


Dans le bol du robot, mettre la pulpe et mixer 30 secondes vitesse 9.

Filtrer avec un tamis* pour récupérer le jus et lui ajouter un peu de pulpe.

Laver et essuyer le bol. Mettre le blanc d’œuf dans le bol et installer le fouet.

Monter en neige 1 minute 30, à 37° vitesse 3.
Puis 2 minutes vitesse 4. Sans faire chauffer.

Ensuite, ajouter le jus de citron, le jus d'orange, le sucre et mélanger 10 seconde vitesse 5.

Débarrasser dans les oranges, couvrir du chapeau.

Mettre le reste de la préparation dans des petits ramequins.

Mettre le tout au congélateur.

Pour les déguster, les sortir une dizaine de minutes du congélateur avant de les consommer.

Secrets de Sorcière :

La préparation semble un peu liquide, pas d'affolement, elle prendra parfaitement.

La recette est tirée du livre Desserts Gourmands de Thermomix, je l'ai adaptée à Monsieur Cuisine.

*Il est conseillé de filtrer le jus pour en extraire la pulpe avec le panier du robot; pour avoir essayé, je peux vous assurer que ce n'est pas pas pratique du tout. En plus, il est chiant à nettoyer une fois que la pulpe reste coincée dans les trous.

Vous n'êtes pas obligés de rajouter de la pulpe dans le jus mais perso, je trouve cela meilleur; cela donne de la consistance au sorbet et augmente la saveur de l'orange.

27/04/2015

Mac'Vities homemade.


Si il y a bien quelque chose que j'aime chez les Anglais, ce sont leurs biscuits et leur pain de mie.

Mes sablés de prédilection sont les Mc Vities.
Le site officiel nous apprend qu'ils ont été crées à Édimbourg en 1888, Édimbourg? Ce n'est pas trop l'Angleterre, mais plutôt l’Écosse si mes souvenirs sont exacts.
Peut être que pour des raisons de marketing, cela se vend mieux.

Enfin, peu importe, le fait est que ces gâteaux servis à l'heure du thé sont particulièrement savoureux.
Un biscuit sablé recouvert d'un chocolat au lait.

Ça ne vous dit rien?

Regardez la photo.....
Alors, ça vous parle mieux?
On les trouve dans tous nos supermarchés. Mais moi, ce que je peux faire  moi même au lieu de l'acheter, me convient mieux.

Et franchement, encore une fois, la ressemblance est parfaite.



Remplir son Chaudron :

125 g de beurre demi sel - 110 g de farine t55 - 60 g de sucre -  55 g de maïzena - chocolat au lait en plaque.


La Formule Magique :


Sortir  le beurre une bonne heure avant de commencer la recette afin qu'il soit mou.

 Préchauffer le four à 150 °.
Couper le  beurre en morceaux .
Ajouter le sucre et battre  (au fouet électrique ou à la main) jusqu’à obtention d’une consistance « pommade onctueuse ».
Ajouter la maïzena, battre quelques instants, puis ajouter la farine et battre jusqu'à obtention d'un appareil°  homogène.
Étaler sur un plan de travail  entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur 5 millimètres d'épaisseur. .

A l'aide d'un emporte pièce ou d'un verre découper des ronds.
Les mettre sur une plaque à pâtisserie.
Rassembler le reste de pâte et recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Faire cuire 30 minutes environ en retournant la plaque à mi-cuisson afin d'obtenir une cuisson homogène.

Laisser refroidir les biscuits avant de faire fondre le chocolat au lait au bain marie et d'en napper le dessus des gâteaux avec un pinceau.

Pour le décor, lorsque le chocolat est presque pris, passer une fourchette dessus.


25/04/2015

Monsieur Cuisine... Les glaces au café sans sorbetière.

 







La glace au café sans sorbetière ou comment retomber sur ses pattes quand on a magistralement raté une recette.

Partie de la mousse au chocolat classique je pensais qu'en bidouillant un peu la recette j'obtiendrais une mousse au café digne de ce nom.

Bon, la surprise est qu'elle ne s'est jamais transformée en mousse, mais est restée liquide.

Ne voulant pas la gâcher, j'ai essayé de la mettre au congélateur afin de la transformer en glace....et ça a marché.

J'ai obtenu une glace légère et agréablement parfumée. Le chocolat au lait se fait discret pour laisser place au café.


 Remplir son Chaudron :

200 g de chocolat au lait - 60 g de café très fort  - 3 oeufs  - 10 g d'eau - 10 g de sucre.

La Formule Magique

Casser le chocolat dans le bol du robot et le broyer en choisissant 10 secondes, vitesse 10 puis 5 secondes fonction "turbo ". 
Racler.

Faire fondre ensuite le chocolat, 7 minutes,  vitesse 2, à  50°.
Racler.

Ajouter alors café , 20 secondes, vitesse 5, puis chauffer minutes, vitesse 2 à 50°.
Débarrasser dans un saladier et laisser en attente.


Laver et essuyer soigneusement le bol et le couteau et mettre le fouet;  verser l'eau, les oeufs entiers ainsi que le sucre.
Chauffer 3 minutes,  vitesse 3, à 70°.
Fouetter ensuite la préparation 30 secondes, vitesse  3 puis 4.


Retirer le fouet, racler et incorporer au chocolat en attente avec une maryse, délicatement.
Débarrasser dans des ramequins et laisser prendre au congélateur.

Secrets de Sorcière :

Afin d'apprécier pleinement cette glace, la sortir une dizaine de minutes du congélateur avant de la déguster. 

Bave de Crapaud

Le problème des glaces faites "maison" est qu'elles sont dures à  la sortie du congélateur.
Pourquoi? Tout simplement parce qu'aucun additifs ne vient rendre la glace plus souple mais également parce que nos congélateurs ne sont pas faits pour cela. 
Les fabricants de glace ont des congélateurs beaucoup plus puissants dans lesquels les glaces prennent très très vite.

Cette glace au café, contrairement aux autres que j'ai déjà préparées n'est pas si dure que cela, tout simplement grâce à la quantité de sucre que l'on retrouve d'une part dans le chocolat au lait et d'autre part dans la préparation elle même.

Personnellement, je l'ai trouvée un peu trop sucrée.

En revanche, ceux à qui je l'ai fait goûtée ont apprécié et ne l'ont pas trouvée si sucrée que cela.



13/04/2015

Twix "maison", j'ai essayé, on peut.





Les Twix maison ne sont pas difficiles à faire, il suffit d'un peu de patience.

On les appelles aussi les Sablés du Millionnaire ou Millionnaire Shortbread pour les anglophones.
Sauf que ces derniers ne sont pas complétement enrobés de chocolat au lait.

Un Twix c'est : un biscuits au beurre, une couche de caramel onctueux et un enrobage de chocolat au lait.

Comme les peintres, j'ai des périodes; en ce moment je suis dans ma période "contrefaçons"; j'essaie de reproduire ce  qui sort de l'agro alimentaire et que les gosses (et les adultes aussi d'ailleurs) adorent.

Si vous suivez mes publications vous avez donc rencontré, les Lions, les Kinder Délice, mes dernières gourmandises "homemade".

Les Lions étaient une belle réussite, et les Twix dont je vous donne la recette aussi, surtout au niveau gustatif, moins visuel, je dois le reconnaître car pas faciles à enrober.







Remplir son Chaudron pour le biscuit :


125 g de beurre demi sel
110 g de farine (ou 220 g à tester*) de préférence farine t 55
55 g de maïzena


La Formule Magique :

Sortir  le beurre 2 heures à l’avance du réfrigérateur.
 Préchauffer le four à 150 °.
Couper le beurre en 4 morceaux et mettre les morceaux dans un plat creux. Ajouter le sucre et battre jusqu’à obtention d’une consistance « pommade onctueuse » (au crochet à pâte ou au fouet électrique).
Ajouter la maïzena, battre quelques instants (au crochet ou à la main), puis ajouter la farine et battre jusqu'à obtention d'un appareil  homogène.
 Former une boule en ramenant les bords vers le centre (le but est d’effacer les interstices).
Étaler sur un plan de travail en gardant une épaisseur de 1 cm.

Découper un rectangle.

Déposer sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé.
Faire cuire 30 minutes environ en retournant la plaque à mi-cuisson afin d'obtenir une cuisson homogène.



Remplir son Chaudron pour le caramel :

125 g de sucre - 40 g de crème liquide - 40 g de beurre doux.

La Formule Magique :

Faire un caramel avec le sucre en poudre en le faisant chauffer dans une casserole.
Il doit atteindre 180°.

A côté, faire chauffer dans une casserole la crème liquide.
Lorsque le caramel atteint les 180° (ou a une jolie couleur brun clair si vous n'avez pas de thermomètre) verser doucement la crème chaude tout en remuant.
Bien mélanger feu doux.

Hors du feu, incorporer le beurre petit à petit. Bien mélanger.
Remettre sur feu doux et,  pour homogénéiser le tout, remuer à la cuillère en bois.

Retirer du feu et laisser refroidir dans la casserole.


D'un coup de Baguette Magique : le montage.

Garnir un moule de la taille du rectangle de biscuit d'un papier sulfurisé beurré.
Y déposer le biscuit.
Couler le caramel sur le biscuit, égaliser avec une spatule en fer beurrée.
Laisser prendre au réfrigérateur 1 heure.

Faire fondre du chocolat au lait au bain-marie, ou le tempérer si vous maîtrisez cette technique.

Découper délicatement des rectangles de biscuit caramélisé et les tremper dans le chocolat.
Déposer chaque rectangle sur une feuille de papier sulfurisé ou un papier cristal afin que chaque biscuit puisse se décoller facilement.

Laisser prendre au frais, pas au réfrigérateur, le chocolat est fragile, il risque de blanchir et de capter les odeurs du frigo.


Secrets de Sorcière :

La recette de biscuit est celle de Julie Andrieux. Je l'ai recopiée mot pour mot.

Avant de couler le caramel, vérifier sa consistance; il ne doit ni être trop liquide, ni trop épais afin de pouvoir l'égaliser facilement.

L'opération la plus délicate est l'enrobage; pas facile de faire un travail soigné car le biscuit est assez friable.
L'idéal est de poser chaque rectangle sur une fourchette et de le tremper dans le chocolat, puis de tapoter légèrement pour l'égoutter.
J'ai remarqué que le chocolat déposé sur du papier cristal garde son brillant si l'on prend soin de le manipuler par le suite avec des gants en latex.
Vous remarquerez que les vendeuses dans les chocolateries ne servent jamais les chocolats à mains nues.

La conservation se fait comme tous les chocolats maison, dans une pièce fraîche mais pas au réfrigérateur; l'idéale est une température entre 12 et 18 degrés.