27/04/2013

Babouches aux amandes.





5 jours....5 jours de dépaysement, de bonheur, de chaleur pour un voyage à Marrakech.

Cela fait la troisième fois que nous nous y rendons et je ne m'en lasse pas. Je n'ai qu'une envie : y retourner.

Envoutée, je crois que c'est le mot.

Pour ce troisième voyage, nous avons poussé la découverte jusqu'à Essaouira; une ville ensoleillée fouettée par l'air marin.
Plus apaisante que Marrakech mais tout aussi étonnante.

Le Maroc se sont des couleurs, des senteurs et des saveurs.





Les bagages à peine défaits, j'ai prolongé ce voyage en préparant de petits gâteaux aux amandes : les babouches.
Très simples à réaliser ils se remarquent en revanche par la décoration qui se fait à l'aide d'un ustensile indispensable dans la pâtisserie orientale : la pince Nakache.

Avant de vous livrer la recette, encore un peu de dépaysement avec quelques photos.





Remplir son Chaudron :

Pour la pâte
- 3 mesures de farine (environ 300 gr de farine) - 1 mesure de beurre fondu - 1 pincée de sel - 1 sachet de sucre vanillé - 1 jaune d'oeuf - Eau fleur d'oranger (environ 80 g).

Pour la farce :

300 g d'amandes en poudre - 150 g de sucre - 2 blancs d'oeufs (moyen) - perles et sucres fantaisie pour le décors.

Pour le décors après cuisson : miel - eau de fleur d'oranger.

La Formule Magique :  

 
Mélanger tous les ingrédients et ramasser* avec l'eau de fleur d'oranger. La pâte doit être bien lisse et homogène.
La diviser en trois parties, et former trois boules, les laisser attendre sur le plan de travail enveloppées dans un film alimentaire pendant la préparation de la farce.
Mélanger ensemble les amandes et le sucre.
Ajouter un blanc, si la pâte et encore sèche, ajouter le second.
La pâte se travaille avec les doigts, et doit être ferme.

Préchauffer le four à 145°.


  Étaler ensuite chaque boule  sur le plan de travail légèrement fariné; l'épaisseur doit être de 1 mm.
Former un boudin de farce de 1 cm de diamètre, le poser sur le bord de la pâte, et enrouler la pâte dessus. Ne faire qu'une épaisseur, un tour.


Couper ensuite en forme de biseau, et former les babouches en posant le morceau de pâte, sur le champ (jointure de la pâte en dessous), pincer au bout pour donner la forme de babouche et modeler l'autre bout.
Décorer avec la pince nakache et les sucres variés.

Enfourner, et laisser cuire en surveillant; la pâte doit rester blanche.


Faire chauffer un peu de miel, y ajouter un peu de fleur d'oranger et tremper chaque babouche une fois cuite dans ce mélange.

Déposer chaque pièce dans une caissette en papier.





Secrets de Sorcière :

* ramasser signifie que l'on rassemble la pâte. La fleur d'oranger, ajoutée petit à petit permet de la mouiller pour la rendre moins sèche.
 La dose est donnée à titre indicatif.

J’ai emprunté la recette à Djouza du blog Ma Cabane aux Délices. Je vous conseille d'aller lui rendre une petite visite, ses babouches sont beaucoup plus jolies que les miennes.


5 commentaires:

  1. qque de jolies photos! elles sont magnifiques tes babouches, c'est original comme gâteaux, je ne connaissais pas.
    j'adore le Maroc aussi, j'aimerais y aller plus souvent.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien envie de gouter :D

    RépondreSupprimer
  3. Merci Anonyme, effectivement le Maroc est un bien joli pays; cela fait trois fois à présent que j'y vais et je ne m'en lasse pas, il y a tant de choses à découvrir.
    Cook'Alex, serts toi, c'est fait pour ! Merci de ta visite et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Tes babouches sont vraiment très belles, tu vois en parcourant par hazard que je tombe dessus. je te remercie d'avoir choisi ma recette pour ta réalisation. je te prends une photo pour mon prochain article de vos réalisations, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      et préviens moi lorsque tu publieras ton article, je viendrai te faire un petit coucou.

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.